Sarmates

Sarmates nous invitent à un surprenant voyage aux sources sonores à travers les anciennes routes de la Soie sur fond de Métal Ethnique. Ici s’entremêlent de multiples influences du monde de la grande steppe eurasienne.

Facebook

Laurent Broda (ancien archéologue et fondateur de Lycosia) qui a fait des fouilles en Sibérie et Mongolie a ressenti un lien fort avec ces cultures ancestrales apprenant ainsi le chant diphonique traditionnel et chants
gutturaux typiques des peuples de Sibérie et Mongolie.

Dans les voix de Sarmates, principalement chantées en anglais, on trouve de nombreux passages en langues slaves, turques et perse qui rendent hommage à l’héritage multiculturel des anciennes civilisations de l’Est ; Car le groupe puise son inspiration dans les anciennes cultures nomades de l’Asie Centrale (Scythes, Huns, Mongols…).

L’instrument oriental le plus caractéristique de leur musique est le Saz. C’est un luth d’origine perse qui est très répandu dans la musique traditionnelle eurasienne. Le projet SARMATES a permis notamment de donner naissance à un nouvel instrument appelé le Sarmata : guitare luth hybride en quarts de tons, spécialement créé pour le groupe et permettant de lier les
sonorités Métal et orientales.

Sur scène SARMATES réinterprète des titres précurseurs du style du groupe Lycosia comme « Altaï », « Umnae Draka » et « Scythia ». Les textes tirent leur inspiration d’expériences de voyage, de contes anciens du Caucase, du chamanisme et du poète persan Rumi. La chanson « Scythia » est la mise en musique d’un poème de 1924 de l’écrivaine Maria Tsvetaeva.

La musique de Sarmates, à travers leurs chansons, rend hommage à ces femmes guerrières, la cavalerie lourde et la sagesse !

© 2022 Northfest La Fête Viking | Brasserie Northmæn | Tous droits réservés